OPH Béziers-Méditerranée - LA TRANSFORMATION DU QUARTIER : UNE NOUVELLE ERE S'OUVRE POUR LA DEVEZE !

 

Les premiers coups de pelle ont été donnés ce mardi 16 juin dans le quartier de la Devèze, à Béziers. L’objectif est de déconstruire 550 logements sociaux pour dédensifier le parc et lui offrir un nouveau visage, plus urbain et diversifié.

 

Le projet de renouvellement urbain sur la DEVEZE commencé en 2004 et poursuivi par le NPNRU relève d’une stratégie à long terme de diversification du logement sur le périmètre de ce Quartier Prioritaire de la Ville. Il s’agit de rompre définitivement avec le quartier d’habitat social dense et dégradé ce qui amènera à la démolition totale de 1382 logements.

 

L’ambition du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) sera de sortir ce quartier des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville grâce à la convergence des forces locales. Pour ce faire, il s’agit de dédensifier le parc d’habitat social ancien et proposer des formes urbaines nouvelles.

 

Dans le cadre de la convention du NPNRU, l’OPH Béziers Méditerranée Habitat démolira en tout 581 logements locatifs sociaux sur son parc dégradé du quartier de la Devèze.

 

Les 31 premiers logements de l’immeuble « Boniface » ont été démolis dès le 25 février 2019. Le foncier accueille actuellement les travaux de l’opération de 60 logements sociaux « Villa Rosa ». Jusqu’en 2021, ces travaux permettront de faire sortir de terre un ensemble de 60 logements sociaux dont un collectif de 40 habitations et 20 individuels (villas).

 

Les 83 suivants de ce mardi 16 juin concernent l’ensemble « Gaudin-Terray ».  C’est une opération qui s’inscrit dans le cadre de Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain 2019-2024 piloté par l’OPH.

 

Ce sera ensuite au tour des 127 logements de l’ensemble « Cerdan » (en préparation de désamiantage) dont la déconstruction est prévue au second semestre 2020.

 

550 logements seront démolis sur cette seconde phase, 581 au total c’est aussi 400 familles relogées sur l’ensemble du territoire intercommunal.

Ce chantier représente 70 000 tonnes de démolition et tout est recyclé. 40 000 tonnes restent sur place pour boucher les trous et le reste sera réemployé ailleurs.

 

 

Pour Béziers Méditerranée Habitat, la reconstruction se fera intégralement sur l’ensemble de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée.

 

Le foncier disponible restant à la Devèze sera utilisé, entre autres, pour la création d’une école, d’un service annexe de l’hôpital, de la promotion immobilière privée et de la verdure … Une nouvelle ère s’ouvre pour la Devèze !