"QUOI DE NEUF, ACTEURS ?", le 18 novembre 2020 à Paris - PROGRAMME ET INSCRIPTION EN LIGNE

 

Crise sanitaire oblige, la traditionnelle journée d’actualité du Réseau des acteurs de l’habitat a été repoussée en fin d’année !

 

Les sujets à décrypter collectivement ne manquent pas.

  • Les élections municipales et intercommunales de 2020 vont permettre à des équipes, en grande partie renouvelées notamment dans les grandes agglomérations, d’élaborer de nouveaux projets de territoire dans lesquels l’habitat tient une place essentielle : nouveaux enjeux, nouvelles attentes vis-à-vis des acteurs du logement et du logement social.
  • La crise sanitaire a confirmé l’importance du logement dans nos vies, mais aussi que le logement était source et symptôme d’inégalités. Alors que les effets socio-économiques de cette crise risquent d’amplifier durablement les difficultés pour se loger ou conserver son logement que rencontre toute une partie de la population, nos systèmes de redistribution, de prévention, voire de traitement des difficultés sont-ils bien adaptés ?
  • Une nouvelle étape de la décentralisation au travers du projet de loi 3D (« Décentralisation-Différenciation-Déconcentration ») est en construction. Elle peut avoir un impact important pour les acteurs et les politiques locales de l’habitat car le logement est un des trois domaines au cœur du projet gouvernemental et la crise sanitaire est venue accélérer la prise de conscience qu’une nouvelle étape des relations entre l’Etat et les collectivités territoriales était nécessaire. Les acteurs de l’habitat (le Mouvement Hlm, les associations nationales d’élus) ont mis à profit ces dernier mois pour travailler à l’élaboration de contributions dans ce domaine. La journée du 18 novembre 2020 sera l’occasion de les présenter et de les mettre en débat.

La journée est ouverte aux (nouveaux) élus, responsables et collaborateurs habitat des collectivités locales, aux dirigeants et collaborateurs des organismes Hlm et associations régionales Hlm, des services de l’État, des agences d’urbanisme, des associations et à tout autre acteur intéressé par un échange sur ces enjeux et leurs conséquences pour les acteurs de l’habitat.

Emmanuelle WARGON Ministre du Logement a été invitée à conclure les travaux.